Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation du Collectif des 12 Singes

 

Nous sommes un Collectif
d’écriveurs autoédités.

Pour nous suivre, connectez-vous à facebook et/ou twitter

Tous nos textes sont présentés sur http://Collectif12Singes.over-blog.com et nos livres ont une version eBook : "Lendemain du Grand Soir" ; "La philosophie south-parkoise, ça troue le cul !!!" ; "Bouquin Coquin et Taquin d’une Catin et d’un Libertin" ; "Photograffi(ti)es d’Expressions Murales : Pierres Philosophales"

*** TÉLÉCHARGEMENT ***

*** COMMANDE ***

 

L’idée, pour Partager auprès du plus grand nombre et facilité la lecture, est de mettre à disposition les contenus synthétisés par nos soins, puis les internautes le désirant peuvent télécharger les pdf illustrés ou commander les livres papier imprimés par un professionnel

 

  1. Téléchargement pdf
    illustré

     
  2. Commande livre papier personnalisé

 

 

COMMANDEZ NOS
LIVRES CRÉATIFS

Publié par Collectif des 12 Singes

Tentative de zoophilie dauphin-humain

Tentative de zoophilie dauphin-humain

 

Suite au documentaire diffusé sur Arte "Mes amis les grands dauphins" et à la remarque d’une de nos cousines guenons sur le fait que nous regardions trop la télé, nous vous présentons ici le résultat de notre travail de synthèse issu de quelques mots prononcés dans le documentaire, comme bisexualité, frottement, mamours … qui ont bizarrement suscité notre intérêt (nous préparons également une synthèse sur l’organisation sociale et politique des dauphins) ! Tout ça pour dire que regarder la télé peut être très instructif, à condition de regarder autre chose que TF1/M6/W9 et autres merdes TNTeuses !!! Du coup, on fera en sorte de publier des synthèses selon la grille des programmes !

 

 

Ces animaux sont populaires car certaines de ces espèces (étroitement liées aux baleines et aux marsouins, il ya plus de 50 espèces de dauphins dans le monde entier) se laissent approcher par l'humain et se montrent affectueuses (même si la plupart sont craintives et surtout détestent qu’on les touche). Les relations des dauphins avec l'humain (jeux, accompagnement de navires, cas de sauvetages), son intelligence (coefficient d'encéphalisation deux fois supérieur au chimpanzé), un certain anthropomorphisme basé sur sa taille, ont entraîné la prise d'une place particulière du dauphin dans la culture en tant qu'ami de l'humain. Les dauphins ne sont pas garde du corps des humains, mais ils peuvent nous considérer comme membres de la famille élargie.

Certains dauphins peuvent même tenter d'avoir des relations sexuelles avec des humains (le terme dauphin dérive probablement du grec ancien « utérus » ou est apparenté à « porc »), et deviennent alors extrêmement dangereux pour eux, car ils sont capables de les entraîner à de grandes profondeurs (aussi profond qu’au moins 300 mètres). Le dauphin est un animal très fort, qui peut se montrer agressif. Il se jette sur vous, ce qui peut être extraordinairement érotique, mais c'est comme être avec un tigre ou un ours : c'est un animal sauvage, il peut vous tuer en quelques secondes s'il en a envie.

 

Les risques pour les humains peuvent être d’autant plus élevés que le comportement inapproprié avec des humains a souvent des résultats désastreux pour les cétacés célibataires, sociables. Ainsi, dans les îles Caïmans, on voit un dauphin solitaire (expulsé par sa horde), baptisé "Stinky", tenter de s'accoupler au plongeur en se frottant à lui. Il y a eu beaucoup de rencontres ces dernières années qui semblaient à chaque fois de plus en plus agressives. Probablement parce que le dauphin a atteint sa maturité sexuelle et le summum de son "potentiel". Mais, étant un dauphin solitaire, il n'a pas trouvé de conjoint avec qui s'accoupler (il n'y a pas beaucoup de dauphins dans ces eaux). Il est donc devenu un jeune mâle frustré sexuellement.

Les tentatives de relations sexuelles entre humains et dauphins ne sortent pas de l'ordinaire : ils peuvent vous utiliser comme objet de reproduction. Si le dauphin décide de vous utiliser comme un "sextoy" (comme ils le font des fois avec des bouées et / ou des navires), vous n'avez aucune chance. Ces animaux font 225 kilos de muscles. Ils pourraient vous projeter violemment à la surface, mettant les plongeurs en péril à cause de la pression. À l’inverse, dans leur excitation, ils pourraient conduire les amateurs de plongée sous-marine dans une balade mortelle vers les profondeurs.

L'actrice américaine Jessica Alba a partagé l'affiche avec Flipper le dauphin pendant deux saisons de la série. Elle a plusieurs fois décrit sa hantise des dauphins qui se transformaient sur le plateau en monstres libidineux : « Les dauphins étaient surexcités. Je ne le savais pas avant d'être touchée par certains pendant le tournage. Après je n'ai demandé que des femelles parce que les autres n'étaient que des petits obsédés ». La frustration sexuelle chez les dauphins mâles entraîne la violence et des accidents, notamment avec des plongeuses qui ont leurs règles. Les dauphins commencent des jeux sexuels avec exhibitionnisme de leur sexe puis agressent les plongeuses en simulant un acte sexuel.

 

 

Bien loin de l'image véhiculée par le timide Flipper, les mammifères marins sont particulièrement portés sur le sexe. D’ailleurs, diverses espèces de cétacés se livrent parfois à des comportements sexuels y compris la copulation avec d'autres espèces de dauphins, voire même envers d’autres animaux, autant qu’elles se frottent les organes génitaux contre le sol ou d'autres surfaces pour se stimuler (la peau du dauphin est très lisse et pleine à craquer de terminaisons nerveuses qui la rendent beaucoup plus sensible au toucher que celle d'un humain, pour autant les cailloux, fragments de coquillages ou de coraux ne semblent pas les gêner). Le dauphin et certains grands singes sociaux sont les rares autres animaux qui comme l'humain dissocient le plaisir sexuel et sa fonction reproductrice. Les dauphins ont été observés s'engager dans des relations où les femelles n’étaient pas dans leur cyclicité et ne pouvaient donc pas produire de jeune, ce qui suggère donc qu'ils peuvent s'accoupler pour le plaisir. D’ailleurs, de nombreuses espèces se livrent à de longues préliminaires.

 

Un comportement acquis (cette habitude a été observée chez des populations isolées de dauphins de rivière au Brésil, au Venezuela et en Bolivie, ce qui suggère qu'elle a soit été transmise à travers les générations ou a évolué séparément dans différents groupes) a été découvert parmi les dauphins de rivière, où des dauphins mâles utilisent des bouquets de mauvaises herbes et des brindilles pour impressionner les femelles (ce n’est pas un simple comportement ludique comme on le croyait auparavant). Le fait de porter des objets dans le cadre de l'affichage sexuel est rare dans le règne animal, avec seulement les humains et les chimpanzés qui font quelque chose de semblable. Comme chez ces derniers, l’agressivité entre mâles était 40 fois plus probable dans les groupes porteurs d’objet.

 

 

Ces mammifères avec des relations sociales complexes vivent dans un groupe semi-fermé basé sur une ou plusieurs femelles reproductrices. La connaissance est le plus souvent transmise par les mères aux filles, contrairement aux primates où la connaissance est généralement transmise aux deux sexes. Toutefois, c’est la mère qui initie son petit (généralement sexuellement actif à un jeune âge, avant même d'atteindre la maturité sexuelle) à la chose du sexe en lui montrant comment introduire son membre dans son orifice, origine de sa propre vie. Cela cesse juste avant la puberté du jeune, vers quatre ou cinq ans, pour éviter l’inceste. Il complètera son éducation à l’inverse des humains : pendant que les adultes dorment, les jeunes s'ennuient, alors ils se font des mamours pour passer le temps.

 

Les deux sexes ont des fentes génitales sur la partie inférieure de leur corps, ils copulent dans la position du missionnaire au ventre à ventre (en "face-à-face", rare chez les autres espèces, notamment pour des raisons mécaniques, qui expliquent aussi ici cette position), de manière généralement brève (environ 10 secondes), mais pouvant être répétée plusieurs fois dans un court intervalle de temps.

La fente de la femelle abrite son vagin et l'anus. Les femelles ont deux fentes mammaires, une de chaque côté de la fente génitale avec chacune un mamelon. Le mâle peut rétracter et dissimuler son pénis dans sa fente. La possibilité de ranger leurs organes reproducteurs (surtout chez les mâles) permet une hydrodynamique maximale. Les dauphins sont capables de se déplacer à des vitesses de pointe de plus de 40 kilomètres par heure (le dauphin commun peut nager à une vitesse de 64 km/h).

 

 

Les types de groupes les plus courantes sont les adultes femelles avec leur récente progéniture, les mâles adultes seuls ou en couples collés et les jeunes adultes plus âgés des deux sexes. Les femelles sont sexuellement matures de cinq à treize ans, les mâles de neuf à quatorze ans. Les femelles se reproduisent tous les deux à six ans et la gestation se fait sur une période moyenne de douze mois.

La saison de reproduction entraîne des changements physiologiques importants chez les mâles. À cette époque, les testicules grossissent (gros testicules par rapport à la taille de leur corps), leur permettant de produire plus de sperme (en outre, la concentration de spermatozoïdes augmente nettement). De grandes quantités de sperme permettent au mâle de laver le sperme du précédent prétendant, tout en laissant une partie de sa propre semence pour la fécondation.

 

Pendant la saison de reproduction, les mâles sont en compétition pour l'accès aux femelles. Cette concurrence peut prendre la forme d’une lutte contre d'autres mâles ou contre des femelles pour empêcher l'accès par d'autres mâles. Les mâles montent des alliances pour aller capturer des femelles. À Shark Bay, en Australie occidentale, des dauphins mâles ont été observés travaillant en paires ou en groupes plus importants pour suivre et / ou limiter les mouvements d'une femelle pendant des semaines en attendant qu'elle devienne sexuellement réceptive. On a ainsi vu l'association de deux mâles avec une femelle pendant onze heures sur deux jours : il n'y a pas eu de violence excepté durant quelques secondes ; les mâles l'ont battue. Les dauphins draguent en bande : dès qu’un groupe aperçoit une femelle, il l’accompagne, la harcèle, la coince dans un coin de mer, la bousculent, au besoin lui donnent des coups de dents et l'obligent à les suivre. Les mâles, sans ménagement, s'accouplent avec elle chacun leur tour ou ensemble. Ces "sympathiques" mammifères marins sont les rois de la tournante. Pour quelles raisons mâles et femelles agissent-ils ainsi ? Lorsqu'une coalition de mâles a capturé une femelle, son premier acte est de tuer son petit si elle en a un. Un jeune reste avec sa mère durant quatre ou cinq ans. Après un infanticide, la femelle devient "attractive", elle a une ovulation. Il est alors important pour elle d'avoir des relations avec beaucoup de mâles, pour entretenir la confusion sur qui est le père. L'hypothèse la plus vraisemblable est qu'il s'agit pour elle d'éviter un nouvel infanticide.

 

La sexualité de certaines espèces de dauphins est, comme pour d'autres espèces évoluées tels les bonobos (les grands dauphins sont aussi connus pour utiliser des outils : les grands dauphins de Shark Bay utilisent des morceaux d'éponge marine pour se protéger le museau quand ils sondent le fond de l'océan), en relation avec leurs interactions sociales : ils copulent pour faire baisser le stress et gérer les conflits et peuvent en particulier manifester des comportements bisexuels. En 2012, des scientifiques de l'Université du Massachusetts ont étudié plus de 120 membres de l'espèce des Tursiops près de l'Australie pour en tirer la conclusion suivante : « Les mâles s'engagent dans une vaste bisexualité, combiné avec des périodes exclusivement homosexuelles ».

Les mêmes paires ont été observées en train de se livrer à des jeux sexuels intenses les uns avec les autres. Ce comportement homosexuel fréquent chez les veaux mâles dauphins sert à la formation des alliances. Plus tard, ces dauphins seront bisexuels et les obligations masculines forgées à partir de l'homosexualité fonctionneront pour la protection de leurs amants aussi bien que pour localiser les femelles avec qui se reproduire. À partir des sons de ceux-ci, la vie d'un dauphin "gay" ou d’un mâle hétéro n'est pas une partie de plaisir. Non seulement les grands dauphins mâles se répartissent en gangs pour protéger leurs femelles, mais en outre leurs relations mâles-mâles sont très intenses.

 

 

Ces coalitions peuvent se battre avec d'autres coalitions pour le contrôle des femelles. Ces dauphins adultes sont inséparables ou du moins se coalisent de longue durée, avec un groupe de 7 membres connus encore intact après 17 ans. La plupart des mâles sont également membres d’une deuxième alliance composée de 4 à 14 mâles.

Dans un premier temps, les chercheurs pensaient que les dauphins vivaient un peu comme les chimpanzés, avec des liaisons masculines fortes, mais les chimpanzés peuvent également être amenés à patrouiller et à défendre le territoire de la communauté. Mais en raison de leur gamme aquatique ouverte, les dauphins de Shark Bay peuvent au contraire avoir des gammes qui se chevauchent avec celles des autres dauphins dans la région.

Tandis que les dauphins peuvent être agressifs, leur mode de vie "faite l'amour pas la guerre" semble être plus calme que celui de certains autres mammifères, peut-être même les humains.

Cette sexualité des dauphins n'a toujours pas entaché leur réputation, même si les "gentils" cétacés ont beau se comporter en véritables stratèges violents et calculateurs. Pour autant, il y a très peu d’agression entre les femelles : si elles sont capables d'agression grave, elles ne se chamaillent pas sans cesse, c’est plus subtil.

Les naissances peuvent survenir à n'importe quel moment de l'année, bien que des pics se produisent pendant les mois chauds. Les jeunes naissent en eau peu profonde, parfois assistés d'une "sage-femme" (peut-être masculine). Les dauphins donnent naissance à un seul veau, qui sort, contrairement à la plupart des autres mammifères, la queue en premier dans la plupart des cas.

Commenter cet article