Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation du Collectif des 12 Singes

 

Nous sommes un Collectif
d’écriveurs autoédités.

Pour nous suivre, connectez-vous à facebook et/ou twitter

Tous nos textes sont présentés sur http://Collectif12Singes.over-blog.com et nos livres ont une version eBook : "Lendemain du Grand Soir" ; "La philosophie south-parkoise, ça troue le cul !!!" ; "Bouquin Coquin et Taquin d’une Catin et d’un Libertin" ; "Photograffi(ti)es d’Expressions Murales : Pierres Philosophales"

*** TÉLÉCHARGEMENT ***

*** COMMANDE ***

 

L’idée, pour Partager auprès du plus grand nombre et facilité la lecture, est de mettre à disposition les contenus synthétisés par nos soins, puis les internautes le désirant peuvent télécharger les pdf illustrés ou commander les livres papier imprimés par un professionnel

 

  1. Téléchargement pdf
    illustré

     
  2. Commande livre papier personnalisé

 

 

COMMANDEZ NOS
LIVRES CRÉATIFS

Publié par Collectif des 12 Singes

Pour célébrer le passage de la 100è édition du Tour de France, le jeudi 4 juillet entre le Gard et l’Hérault puis le vendredi 5 juillet entre l’Hérault et le Tarn (on dépasse un peu mais la Montagne Noire est une partie importante proche des causses du Languedoc), nous publierons des synthèses préhistoriques sur les différentes localités traversées.

 

En outre, nous publierons durant l’été des synthèses sur la Préhistoire du "Languedoc-Roussillon" (en débordant un peu des limites administratives régionales) et de ses diverses zones entre "mers" (Méditerranée au Sud et Rhône à l’Est) et terres (Cévennes au Nord et Pyrénées à l’Ouest).

 

Les bases de 3 temples romains du 1er siècle, construits à Saint-Jean, à proximitié d'un site néolithique

Les bases de 3 temples romains du 1er siècle, construits à Saint-Jean, à proximitié d'un site néolithique

l

 

La ville de Roujan, située à une dizaine de kilomètres au Nord-Ouest de la ville de Pézenas est surtout connue pour ses vestiges illustrant ses origines antiques.

Situé à égale distance de la mer (Méditerranée) et des montagnes (Cévennes), Roujan est situé sur une petite colline au fond de la plaine héraultaise à 10 km de Pézenas et 20 km de Béziers. Les alentours proches de Roujan sont constitués de collines recouvertes par une dense garrigue.

 

 

Aux abords immédiats de l’agglomération de Roujan, en bordure de la RD125, une fosse a livré de la céramique néolithique. Mais elle semble isolée, à l’instar des autres découvertes accomplies autour de la ville. Il en est ainsi de la structure néolithique du Pigeonnier, signalée de façon succincte.

 

Une pointe de flèche asymétrique a été trouvée dans les remblais de la grotte de Caramao. Ces pointes, tirées de l'éclat, sont toutes bifaciales à retouches couvrantes. Elles font penser (faute de mieux), aux pointes à cran solutréennes (même forme déjetée, même type de retouche). Ce type de pointe de flèche n'est pas un fait localisé au seul Saintponais, on en trouve sur toute la bordure méridionale des Cévennes occidentales, en particulier dans le bassin du Jaur, le bassin supérieur de l'Orb et le bassin de la Lergue : à Resplandy ; à l'Abri de Saint-Etienne-de-Gourgas ; au moins trois dans les couches profondes de la grotte de Labeil ; une dans une station de surface, inédite, de la région de Bédarieux ; deux dans des grottes de la région du Bousquet d'Orb. La grotte de Camprafaud a dans sa couche 10 des flèches asymétriques, associées au mobilier typique du Néolithique saintponais. Par contre, ce type de flèche semble pratiquement absent ailleurs. Signalons toutefois celle trouvée dans une grotte sépulcrale, dans un milieu néolithique en Catalogne.

 

Au Nord-Est du village, au lieu-dit Saint-Jean sur un plateau à proximité de La Peyne, une occupation humaine permanente est attestée par des vestiges du Néolithique final (-2 500).

 

À Pech-Moule, situé sur un éperon qui domine de 40 m la plaine de la Peyne, une occupation chalcolithique a été localisée sous forme d'une dizaine de cercles de terre noire disséminés sur une surface d'un hectare environ. Cette occupation est à rattacher au Vérazien, mais probablement dans une phase tardive vue le pourcentage de vases subcarénés (50 % environ). Ce gisement offre quelque intérêt dans la mesure où l'on serait en présence de tombes, les rites funéraires véraziens étant inconnus.

 

 

À Servian, à 12 km de Roujan, le tènement de Saint-Saturnin a révélé du matériel néolithique final dans une parcelle comprenant quatre structures d’une occupation disséminée.

Une structure en cercle de 8 à 10 m de diamètre, composée de roches brûlées et de terre cendreuse, exempte de céramique, semble pouvoir être rattachée à cette occupation mais reste une énigme. Elle est toutefois à rapprocher de la structure analogue des Camps Nègres et Coulobres, ainsi que d'une autre totalement isolée repérée sur la commune de Roujan. L'habitat principal a livré : 4 grands vases silo, des mamelons superposés, 2 fragments de lamelles en silex, une alêne carrée en cuivre, et un vase sphérique décoré de pastillage et de cannelures

 

À Béziers, le site de La Courondelle 1 s’apparente à un habitat ouvert et peut être comparé à des gisements de grande superficie héraultais tels que le Pech Moule à Roujan, Saint-Saturnin à Servian, La Joncasse à Espondeilhan, ou Salaison à Boujan-sur-Libron.

 

 

Plusieurs gisements de la fin du Néolithique se trouvaient en bordure de thalwegs plus ou moins actifs. Tel est le cas de Peilhan à Roujan, Clémence Royer et Lironde II à Montpellier pour l’Hérault ; La Condominette à Moussan, Les Abrassous bas à Narbonne pour l’Aude ; Clos Louis Barthès à Marguerittes pour le Gard.

La première tranche de diagnostic de la ZAC de Peilhan-Pécheraud a mis en évidence des vestiges rattachés à deux grandes périodes chronologiques. Appartiennent au Néolithique ou à la Protohistoire ancienne, une structure fossoyée et des aménagements en relation probable avec un paléochenal.

Commenter cet article