Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation du Collectif des 12 Singes

 

Nous sommes un Collectif
d’écriveurs autoédités.

Pour nous suivre, connectez-vous à facebook et/ou twitter

Tous nos textes sont présentés sur http://Collectif12Singes.over-blog.com et nos livres ont une version eBook : "Lendemain du Grand Soir" ; "La philosophie south-parkoise, ça troue le cul !!!" ; "Bouquin Coquin et Taquin d’une Catin et d’un Libertin" ; "Photograffi(ti)es d’Expressions Murales : Pierres Philosophales"

*** TÉLÉCHARGEMENT ***

*** COMMANDE ***

 

L’idée, pour Partager auprès du plus grand nombre et facilité la lecture, est de mettre à disposition les contenus synthétisés par nos soins, puis les internautes le désirant peuvent télécharger les pdf illustrés ou commander les livres papier imprimés par un professionnel

 

  1. Téléchargement pdf
    illustré

     
  2. Commande livre papier personnalisé

 

 

COMMANDEZ NOS
LIVRES CRÉATIFS

Publié par Collectif des 12 Singes

Via Domitia entre Pinet et Loupian (9 km)

Via Domitia entre Pinet et Loupian (9 km)

 

Au Nord de l'Étang de Thau, au Sud des garrigues, située au creux d'un vallon, la dépression de Pinet est entourée de plateaux argilo-calcaires chargés de cailloutis quartzeux.

Le climat est de type méditerranéen avec des pluies faibles et des températures élevées (moyenne annuelle : 13,5 °C). Au printemps il y a peu de risques de gelées printanières grâce à la proximité de l'étang et de la mer. Les vents, "Marin", "Tramontane" et "Mistral", jouent un rôle important dans la qualité du vin.

 

Entourée de vignes à perte de vue (700 ha de vignes pour une commune de 883 ha), le village est un producteur du fameux Picpoul de Pinet (sachant que la surface totale en Picpoul est de 1300 ha, répartis pour 82% aux coopératives et 18% aux domaines particuliers), vin blanc sec et fruité aux arômes généreux, vin vif et tonique idéal pour déguster les fruits de mer de l'étang de Thau, notamment les non moins fameuses huîtres de Bouzigues.

 

 

Des fonds de cabanes "préhistoriques" ont été découverts au lieu-dit Les Peyrets. Il s’agissait d’une petite pièce (2 m sur 2 m) qui s'articulait sur un bâtiment plus important dont on ne retrouve que deux tronçons de murs.

 

 

Le tènement des Esclafoudis désigne des collines dominant sur sa rive gauche le bassin du Soupié, au Sud du village. Une petite installation datant du -VIè siècle a été mise au jour. Elle précède une occupation plus importante romaine (édifice gallo-romain de 3000 m2) puis médiévale, non loin d’une source.

 

 

La Via Domitia longe Pinet sur six kilomètres et elle se découvre au lieu-dit "Bois de la Vallongue", où un parcours présentant la voie et son environnement a été aménagé. Dans la "forêt des Cochons" il y a une coupe transversale de la Via Domitia permettant de comprendre sa technique de construction (illustrée par des panneaux) ainsi qu'une vue panoramique imprenable sur l'étang de Thau.

 

Dans les bois, les Romains construisaient en hauteur (deux à trois, quatre mètres), et en plaines découvertes ils construisaient "à plat" : un mètre de haut, ou moins ; économie et sécurité.

La coupe de Pinet devait se trouver, à l'époque, dans une zone forestière, et qui plus est, dans la zone des collines, très compartimentées, et pas forcément "sécurisées" (il n' y a qu'à regarder le vieux tracé de la RN 113, qui remonte vers le Nord de Mèze pour aller sur l'Ouest, alors qu'elle aurait dû aller plein Ouest. Dans le cas présent, la voie domine ainsi, dans certaines sections, son environnement de près de deux mètres de hauteur.

Il est vrai que la route joignait les centres de population, villes et villages, implantés sur les zones agricoles près des points d'eau, sources, puits faciles, aux pieds des collines, ruisseaux, à l'encontre des "collines", zones arides, sèches, où "il n'y a pas grand chose à gratter" (terrains pauvres, zones à moutons, petites fermes de 3-4 hectares, exploitations de "survie"), où l'on vivotait, plus que ne vivait, en raison du peu de terres à blé.

 

La Via Domitia ayant été remaniée au gré des époques et des intérêts stratégiques (commerciaux et militaires/politiques), on trouve à Pinet les vestiges de deux voies romaines : le chemin des Romains et le chemin de la Reine Juliette, qui convergent à la croix de Ménard.

 

 

8 habitations gallo-romaines ont été reconnues, principalement à La Vallongue, près de Saint-Jean-les-Sources, et au Coteau de Soupié.

 

À La Castelle, un établissement assez luxueux (enduits peints, céramiques sigillées, lampes, verreries, monnaies) a été découvert. Daté des environs du changement d’ère (entre -15 et 50), on y a retrouvé une clochette en bronze, coulée, de profil sinusoïdal, avec un anneau de suspension hexagonal en vue latérale et une cupule de tournage au sommet de l'anneau. Elle se rattache au domaine socioculturel, pour ne pas dire religieux.

 

Commenter cet article